Les 3 composantes
du coût de l’électricité

L’énergie

Part variable directement liée à la consommation électrique, avec un prix du kWh modulé en fonction de la puissance souscrite et des plages de consommation. C’est la partie non régulée du contrat, qui peut être confiée aux acteurs historiques ou aux nouvelles compagnies électriques comme E-PANGO.

Le transport et l’acheminement

Partie régulée du contrat qui correspond à l’utilisation des réseaux électriques publics. Elle se sompose d’une part fixe et d’une part variable.

Les taxes

Elles sont appliquées à la fois au niveau national et au niveau local (commune et département) et concernent aussi bien la partie fixe que la partie variable de l’abonnement.

c
o
n
t
a
c
t

Logements collectifs

Bâtiments tertiaires

Sites industriels

Une évolution
à la hausse

Énergie

Même si le prix du kWh est historiquement bas, la tendance est à la hausse sous l’effet conjugué d’une moindre disponibilité de l’électricité de base et d’une baisse de la capacité de production additionnelle, utilisée en période de pointe (centrales gaz, pétrole et charbon).

Transport et acheminement

L’augmentation de la part des énergies intermittentes dans notre mix énergétique impose d’augmenter la capacité des réseaux afin qu’ils puissent accepter des pics de production. Les investissements nécessaires sous-tendent une augmentation des abonnements.

Taxes

Collectée par l’Etat auprès des fournisseurs d’électricité, la TICFE devrait très probablement augmenter dans les années à venir pour financer l’effort lié à la transition énergétique. Quant aux taxes locales, leur niveau est régi par les collectivités et peut donc varier en fonction de la politique menée par chacune d’entre elles.

Variabilité
du coût du kWh

L’électricité ne pouvant être stockée, elle voit sa valeur financière évoluer fortement en fonction de l’offre et de la demande : à son maximum lors des pics de consommation, celle-ci peut descendre à des niveaux très faibles voire négatifs lorsque la demande est faible. C’est ce qui explique la mise en place de grilles de tarif horo-saisonnières dans les contrats de fourniture d’électricité.

Équilibrer l’offre et la demande
pour faire baisser les coûts

La libéralisation des prix de l’électricité en Europe vise à favoriser la baisse des prix en instituant une concurrence au niveau de la production et de la fourniture d’électricité. Les marchés de gros jouent ici un rôle majeur puisqu’ils consolident l’offre et la demande pour établir des prix équitables et transparents, tout en s’assurant de la bonne réalisation des transactions effectuées.

La médiathèque de Locminé teste une première en France !

Actualité
janvier 2019

La médiathèque de Locminé teste une première en France ! La médiathèque de Locminé (56) va produire et stocker sa propre électricité. Mais elle va encore aller plus loin en s’appuyant sur une technologie innovante, une première en France, dans le but de diviser sa facture d’électricité par deux.  Joël Nicol, directeur général des services de la mairie : « Nous allons installer, à côté du bâtiment, des modules photovoltaïqu...

En savoir plus